Alternatives à l'investissement immobilier (I). Fonds d'investissement immobilier

Inversión immobiliaria andorra wealth management vall banc fondos de inversión

Bien que le choix d'investir directement dans un bien immobilier puisse être intéressante, il existe différents risques associés qui pourraient être atténués par la recherche d'autres alternatives d'investissement.  L'achat direct d'un actif particulier implique de risquer une somme d'argent importante dans une seule et unique option, de sorte que nous devrons donc être particulièrement précis dans le choix de la ville et de la zone où investir, ainsi que du type de propriété le plus approprié pour obtenir un meilleur rendement du loyer. De plus, il faut ajouter les problèmes liés aux retards de paiement si nous avons la malchance de constater que notre locataire ne respecte pas ses engagements de paiement.

L'une des meilleures alternatives pour ceux qui veulent avoir une présence dans le secteur immobilier dans leur portefeuille sans avoir à mettre tous leurs œufs dans le même panier, sont les fonds d'investissement. Ce produit financier vous permet de diversifier votre investissement dans différents actifs provenant de différents endroits du monde simultanément avec un investissement plus modeste. De plus, il vous permet de confier la prise de décision à des experts qui ont du temps et une bonne connaissance du marché.  Il s'agit là d'un avantage considérable par rapport à l'achat direct d'un bien immobilier, puisque ce dernier implique de devoir pratiquement tout miser sur une seule carte et d'être sûr que le bien choisi sera performant en termes de rentabilité.

Lorsque nous parlons du secteur immobilier, nous faisons référence à tous les actifs qui se prêtent au développement d'une activité liée à l'investissement dans des maisons, des locaux ou des places de parking, par exemple.

L'une des meilleures alternatives pour ceux qui veulent avoir une présence dans le secteur immobilier dans leur portefeuille sans avoir à mettre tous leurs œufs dans le même panier sont les fonds d'investissement.

 

L'investissement dans le secteur immobilier par le biais de fonds d'investissement peut se faire de deux manières :  directement dans des fonds qui investissent dans des actifs immobiliers destinés à la location, ou indirectement via des fonds immobiliers qui sélectionnent des valeurs boursières d'entreprises du secteur immobilier. Il existe trois types de fonds d'investissement direct : les fonds de logement, les fonds libres et les fonds mixtes. Les fonds de logement, comme leur nom l'indique, sont destinés uniquement et exclusivement à l'achat de logements.  Les fonds libres désignent les fonds d'investissement dont la politique d'investissement est soumise à certaines restrictions.  Quant aux fonds mixtes, ils correspondent à des investissements dans lesquels au moins 50 % des fonds apportés par les investisseurs sont utilisés pour l'achat de logements.

Le rendement fourni par ce type de fonds est principalement basé sur la location des biens eux-mêmes, dont le bénéfice est généré par les revenus de cette location.  Il s'agit de placements à long terme dans lesquels les clients investissent des capitaux et espèrent obtenir un rendement à long terme, généralement avec une volatilité beaucoup plus faible que celle qui serait obtenue par un investissement direct.

La supervision d'un conseiller financier est essentielle lorsqu'il s'agit d'inclure un investissement immobilier et son pourcentage optimum dans un portefeuille d'investissement.

 

La règle régissant les fonds d'investissement immobilier précise qu'un montant minimum de biens immobiliers à louer doit être acquis, et que ces biens immobiliers ne peuvent pas dépasser 20 % du montant total du capital détenu par le fonds. Le portefeuille d'investissement peut être composé de logements, de locaux commerciaux, de places de parking, de centres commerciaux, de bureaux ou de tout autre type d'habitacle destiné au développement de toute activité professionnelle ou sociale avec possibilité de location. La période minimale d'investissement dans ce type de fonds est de 4 ans, avec des frais de sortie si vous décidez de désinvestir avant la période stipulée. 

L'inclusion de l'investissement immobilier dans un portefeuille d'investissement est essentielle pour obtenir une déconnexion entre les actifs et, par conséquent, une amélioration de la diversification du portefeuille. Cependant, elle n'est pas recommandée sans la supervision d'un conseiller financier capable d'adopter une approche et une perspective globales afin de décider du pourcentage optimum d'investissement souhaitable.